AUDIENCE D'UNE DÉLÉGATION BURKINABE CONDUITE PAR LEUR MINISTRE DE LA FONCTION PUBLIQUE EN VISITE DE TRAVAIL A ABIDJAN DANS LE CADRE DE LA Couverture Maladie Universelle (CMU) :
 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

         
Dr Raymonde GOUDOU COFFIE MINISTRE DE LA SANTE ET DE L’HYGIÈNE PUBLIQUE
Mot du Ministre
Biographie du Ministre
Agenda du Ministre
Discours et Communication
Cabinet du Ministre

N PSP
ICA
 

[+] Lire plus

Ministère de la Santé et de l'Hygiene Publique 

16 ème Etage-Tour C cité  Administrative Abidjan-Plateau

Tel: 20 21  08 71/ 20 22 58 11
Fax: 20 22 22 20

Email: ministere.Sante@egouv.ci

page facebook: ministere de la sante et de l'hygiène publique
 


Présidence
Primature
Gouvernement
Assemblée nationale
Le Conseil Economique et Social
 
Image Rubrique
SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LE MAROC (26-09-2016)

Le marocain Pharma 5 va produire des médicaments en Côte d’Ivoire

Par Fahd Iraqi Envoyer

 

Célèbre pour avoir commercialisé le SSB 400, version générique marocaine du médicament contre l’hépatite C, le laboratoire fondé par Abdellah Lahlou-Filali va ouvrir une usine de production en Côte d'Ivoire, à Abidjan. L'Afrique de l'Ouest est au cœur de l'ambition du groupe marocain, qui espère porter la part des exportations à 50% de son chiffre d'affaires.

Raymonde Goudou-Coffie est arrivée ce jeudi 22 septembre au Maroc. La ministre de la Santé et de l’Hygiène publique de Côte d’Ivoire devrait assister avec son homologue marocain, samedi, à la signature de la Convention d’investissement pour un projet pharmaceutique.

Dans ce cadre, le groupe marocain Phama5 devrait construire une usine en Côte d’Ivoire, destinée à alimenter le marché africain. Pour mener à bien ce projet, le laboratoire fondé par Abdellah Lahlou-Filali s’appuie sur un partenaire local, la société Alliance Médicale de Côte d’Ivoire (AM-CI). Cette dernière appartient à un homme d’affaires ivoirien d’origine libanaise, Ibrahim Jabeili.

Stratégie africaine

Le marché africain constitue d’ailleurs un fer de lance dans la stratégie de Pharma 5 qui espère porter la part des exportations de son chiffre d’affaires de 20% actuellement à 50% dans les prochaines années. Ce laboratoire pharmaceutique marocain s’est rendu célèbre en produisant le médicament anti-hépatite C le moins cher du monde, le SSB 400, générique à base de Sofosbuvir, un remède miracle contre ce type de pathologie.

Mis sur le marché en mars dernier, ce traitement, fort d’un taux d’efficacité de 97 %, connaît un succès certain. En juin dernier, le groupe affirmait avoir déjà reçu des autorisations pour le commercialiser en Côte d’Ivoire, au Mali, au Gabon et au Sénégal et annonçait son intention d’ouvrir à terme une usine de production dans un pays d’Afrique de l’Ouest, sans préciser lequel.

 

Trente ans après sa création, la société d’Abdallah Lahlou-Filali est un poids lourd du secteur pharmaceutique marocain : 1 200 salariés et près de 1 milliard de dirhams de chiffre d’affaires (environ 90 millions d’euros), réalisé grâce à plus de 370 médicaments génériques vendus dans 36 pays à travers le monde.

Image Rubrique
COTE D'IVOIRE/ 401.8 MILLIARDS ENGRANGES PAR LE GOUVERNEMENT POUR FINANCER LA NUTRITION. (19-09-2016)

Le gouvernement ivoirien a engrangé 401,8 milliards de FCFA au titre du plan national multisectoriel de nutrition (PNMN 2016-2020), à l'issue de la table ronde de mobilisation de fond avec les acteurs nationaux, les bailleurs de fonds et organisations internationales organisé du 15 au 16 septembre 2016 à l’auditorium de la primature. Cette table ronde a permis à la Cote d'Ivoire de mobiliser les fonds qui vont soutenir sur 5 ans, la politique de la nutrition. D’où la contribution du gouvernement ivoirien à hauteur de 40 milliards FCFA environs 15% du budget prévu qui est de 266,6 milliards FCFA. A la cérémonie de clôture de cette table ronde ce vendredi, Le premier Ministre Daniel Kablan Duncan a invité tous les partenaires techniques ainsi que le secteur privé à soutenir le gouvernement à travers des appuis financiers et techniques et des partenariats rentables pour la mise en œuvre du PNMN 2016-2020.Toutefois, le chef du gouvernement a rassuré sur l'utilisation des fonds recueillis. <<une gérance transparence sera de mise afin de réduire fortement la malnutrition en Côte d'Ivoire>>. Le PNMN 2016-2020 présenté par la Cote d'Ivoire au cour de cette table ronde a reçu le consentement de tous les participants, c’est en substance ce qu'il ressort du communique final lue par Madame la Ministre de la santé Raymonde Goudou Coffie. Rappelons que c’est le 11 mai 2016 que le gouvernement a approuvé le PNMN 2016-2020 d’un cout global de 266,6 milliards FCFA. Il faut noter la participation de la coordinatrice du mouvement mondial pour la nutrition Scarling Up(SUN) Mme Gerda Verburg à cette table ronde.

Image Rubrique
LE PREMIER MINISTRE INAUGURE LE CENTRE D’IMAGERIE MéDICALE DU CHU DE TREICHVILLE, UN JOYAU UNIQUE EN AFRIQUE DE L'OUEST. (14-09-2016)

Le premier ministre, Daniel KABLAN DUNCAN, a inauguré mardi le centre d’imagerie médicale du centre hospitalier universitaire de Treichville en présence des ministres de la Santé et de l’Hygiène Publique,  Raymonde GOUDOU COFFIE , et de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Pr LY Ramata BAKAYOKO et de l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Georges SERRE.

Cette infrastructure a été réalisée grâce à l’appui du gouvernement français à travers l’agence française de développement (AFD) pour un coût de 8.0669426.240 FCFA financé par le fonds Réserve pays émergent(RPE), a relevé le PM. DUNCAN, se félicitant qu'elle permet au Gouvernement de répondre à son engagement d’améliorer la situation sanitaire des populations.

« Il s’agit donc d’un projet à fort impact social qui vient compléter de nombreuses autres initiatives du Gouvernement (…), en vue de l’urgence de remise à niveau du système sanitaire, de l’amélioration de l’offre et de l’accessibilité aux soins, de la promotion de la médecine de proximité », a-t-il déclaré, non sans souligner que l’objectif du gouvernement est de faire de la Côte d’Ivoire un "pôle d’excellence" en matière de spécialités médicales.

Ce centre d’imagerie contribuera à faire du CHU de Treichville « un hôpital de référence en Côté d’Ivoire et dans la sous région », selon Raymonde GOUDOU COFFIE.

Ce centre comprend entre autres un scanner de 64 barrettes toutes options, une table télécommandée numérisée, quatre appareils de radio os-poumons numérisés, deux appareils de radio mobile numérisés, huit reprographes de films radiographiques numérisés, cinq échographes doppler couleur.

 

  •                                                                                          
  • 1
  • 2
  • 3
  •     [+] Plus d'actus




Visite du Site de l'industrie pharmaceutique marocaine Pharma 5 par la Ministre de la Sante et de l'Hygiène Publique
CAMPAGNE DE LUTTE CONTRE LES MÉDICAMENTS DE LA RUE: "LES MÉDICAMENTS DE LA RUE, C'EST LA MORT DANS LA RUE. CONSULTER TOUJOURS UN MÉDECIN, et ACHETER VOS MÉDICAMENTS EN PHARMACIE"
MSLS a la 68ème Assemblée Mondiale de la Santé à GENEVE (SUISSE).
EBOLA EN GUINNE/ MESSAGE DE MSLS AU POPULATION IVOIRIENNE
  [+] Plus de vidéo


Maladie à virus ZIKA

« A L’INSTAR DU VIRUS EBOLA LE GOUVERNEMENT DE COTE D’IVOIRE DIT NON AU VIRUS ZIKA »

"Le souci constant du Gouvernement est de protéger la population, c'est pourquoi nous allons dire au virus Zika de ne pas rentrer en Côte d'Ivoire, comme nous l'avons fait contre la maladie à virus Ebola". C'est ainsi que s'est exprimée la Ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique, le Dr Raymonde GOUDOU COFFIE le vendredi 05 août 2016 à "l'espace Léonard Groguhé" de Koumassi - Aklomiambla, lors du lancement de la campagne d'éradication du moustique anophèle, responsable de la propagation du virus Zika. A cet effet, La Ministre a justifié le choix de la capitale économique pour son port, l’aéroport et ses grandes gares routières qui constituent les principales portes d’entrée du pays. Elle a invité les populations à s’approprier cette campagne, en suivant les différentes mesures recommandées pour se débarrasser des gîtes larvaires.

A sa suite, le Pr Dagnan N’Cho Simplice, Directeur Général de la Santé Publique et ex-directeur de l’Institut National d’Hygiène Publique a déroulé les principales articulations de cette campagne, qui se fera en trois étapes :

La première consiste à la sensibilisation de la population par des équipes qui iront de maison en maison pour échanger avec les chefs de famille et surtout avec les femmes qui tiennent en réalité les foyers. Ils leur indiqueront les nids des moustiques, ou gîtes larvaires où ces bêtes se reproduisent, afin de les détruire. Quand il est impossible de détruire les gîtes (c’est l’exemple de pneus que les puisatiers mettent dans les puits pour empêcher l’ensablement), les gérer de sorte à éviter que les moustiques y pondent. 

La deuxième étape consistera à protéger l’entrée des habitations et leurs fenêtres au moyen de grilles anti-moustique et demander aux populations de dormir sous des moustiquaires imprégnées. 

Enfin, la troisième étape sera la vaporisation d’insecticides dans tout le District d’Abidjan.

Nous avons eu la note de satisfaction du Dr Coulibaly Seydou, représentant résident par intérim de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui a salué la réaction rapide du gouvernement à travers cette campagne contre la propagation du virus Zika qui affecte, selon lui, à ce jour, 38 pays et territoires dans le monde.    



 
Actualités du VIH
Donneés du VIH
Point de mire

GRANDE CAMPAGNE DE LUTTE CON...
PREVENTION CONTRE LE VIRUS Z...
JOURNEE NATIONALE DE LUTTE C...
Lancement du projet « Un lit...
  [+] Voir plus 


 

Partenaires.
Ordres
Syndicats
ONG
Pharmacies de garde

VIRUS ZIKA: LE GOUVERNEMENT ANNONCE LES MESURES POUR FAIRE FACE A LA MENACE D’EPIDEMIE EN COTE D’IVOIRE
[+] Lire plus
         

Accueil - Forum - Suggestions - Contacts

 
 
Copyright 2011 Ministère de la Sante et de l'Hygiène Publique
CONCEPTION CICG HEBERGEMENT SNDI