OMS: 70ème Assemblée Mondiale de la Santé Genève, 22-31 mai 2017 :
 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

         
Dr Raymonde GOUDOU COFFIE MINISTRE DE LA SANTE ET DE L’HYGIÈNE PUBLIQUE
Mot du Ministre
Biographie du Ministre
Agenda du Ministre
Discours et Communication
Cabinet du Ministre

N PSP
ICA
 

[+] Lire plus

Ministère de la Santé et de l'Hygiene Publique 

16 ème Etage-Tour C cité  Administrative Abidjan-Plateau

Tel: 20 21  08 71/ 20 22 58 11
Fax: 20 22 22 20

Email: ministere.Sante@egouv.ci

page facebook: ministere de la sante et de l'hygiène publique
 


Présidence
Primature
Gouvernement
Assemblée nationale
Le Conseil Economique et Social
 
Image Rubrique
INTERVENTION DU DOCTEUR RAYMONDE GOUDOU COFFIE MINISTRE DE LA SANTé ET DE L’HYGIèNE PUBLIQUE, RéPUBLIQUE DE CôTE D’IVOIRE à LA TRIBUNE DE L'OMS SUR LE THèME GéNéRAL : «METTRE EN PLACE DE MEILLEURS SYSTèMES POUR LA SANTE à L'èRE DU DéVELOPPEMENT DURABLE» (23-05-2017)

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les Ministres

 

La Côte d’Ivoire se félicite de participer à la 70ème Assemblée Mondiale de la Santé et se réjouit du choix du thème général :       « Mettre en place de meilleurs systèmes pour la santé à l'ère du développement durable ».

 

La mise en œuvre de ce thème fait obligation aux pays en développement de mettre en place des systèmes de santé résilients et centrés sur la personne humaine.  

 

Monsieur le Président,

La Côte d’Ivoire, comme les autres pays en Afrique de l’ouest, a fait face à la grande épidémie de maladie à virus Ebola qui a également éprouvé son système de santé.

 

Bien que n’ayant pas eu de cas déclaré, la Côte d’Ivoire a renforcé son système de santé conformément aux six piliers préconisés par l’OMS. En occurrence la réhabilitation et la construction d’infrastructures sanitaires, l’accessibilité aux médicaments qui intègre la lutte contre les médicaments faux, contrefaits et illicites, la formation et le recrutement régulier de personnel  de santé, le renforcement de la gouvernance et l’amélioration de l’offre de soins.

 

Pour une meilleure gestion des crises sanitaires, la Côte d’Ivoire a adhéré à la Sécurité Sanitaire Mondiale et mis en œuvre toutes les stratégies de ce Programme, notamment la prévention, la détection, et la riposte.

Monsieur le Président,

Les objectifs du développement durable sont au cœur  de l’action du gouvernement Ivoirien ; c’est pourquoi dans le cadre de l’objectif N° 3 des ODD qui vise à permettre à tous  de vivre en bonne santé et de promouvoir le bien être de tous, la Côte d’Ivoire développe une politique de médecine de proximité qui, compte tenu de  la vulnérabilité d’une partie de la population, consiste à déplacer « l’hôpital vers les communautés », en utilisant des cliniques mobiles et la télémédecine.

 

Par ailleurs, l’atteinte des ODD commande l’amélioration du cadre général de vie des populations, le renforcement du réseau routier, l’approvisionnement en eau potable, l’amélioration de l’assainissement et l’éducation aux bonnes pratiques d’hygiène.

 

Tous ces efforts ont permis d’obtenir des résultats encourageants, entre autres l’éradication du ver de guinée en 2012, l’élimination du tétanos néonatal en 2014 et la déclaration de la Côte d’Ivoire comme pays libéré de la poliomyélite en 2015.

 

Cependant, nous assistons à un taux élevé de la mortalité maternelle et une augmentation de la fréquence des maladies non transmissibles telles que le diabète, les maladies cardio-vasculaires, traduisant ainsi la transition épidémiologique dans notre pays. Cette situation nécessite un renforcement de la politique de prévention, de sensibilisation, de financement en vue d’une réponse adaptée.

 

La Côte d’Ivoire dans ce sens a élaboré et met en œuvre un concept dénommé « Ma santé, Ma vie » qui met l’accent sur la sensibilisation, la prévention avec le dépistage, et les solutions.

Mr le Président, chers collègues, Mesdames et Messieurs,

Le Gouvernement ivoirien a pris l’option d’assurer et de maintenir une bonne couverture vaccinale  sur l’ensemble du territoire national pour une meilleure prise en charge des populations.

 

Par ailleurs, l’opérationnalisation de la couverture maladie universelle dans sa phase pilote est un atout majeur dans notre quête vers l’équité dans l’accessibilité aux soins.

 

Mr le Président,

Cette 70ème Assemblée Mondiale de la Santé marque la fin du mandat du Dr Margaret CHAN à la tête de l'OMS. À cet égard, la Côte d'Ivoire, voudrait saluer son leadership participatif, qui a permis d'engager d’importantes réformes pour moderniser l'OMS.

 

C'est pourquoi, la Côte d'Ivoire voudrait former le vœu de voir le nouveau Directeur Général de l'OMS capitaliser sur les acquis en accélérant la lutte contre la résurgence des maladies dites négligées, en renforçant la prise en compte des maladies non transmissibles qui affectent le monde.  Enfin la recherche de financement additionnel, endogène et novateur, devrait intégrer davantage le secteur privé pour un développement durable.

 

 

 

Je vous remercie.

 

 

Image Rubrique
LUTTE CONTRE LA DENGUE. DR RAYMONDE GOUDOU COFFIE PASSE à L'OFFENSIVE. (07-05-2017)

Grande campagne de demoustication dans le district sanitaire de cocody-Bingerville. Ce samedi 06 Mai 2017, les Agents de l'Institut National d'Hygiène Publique(INHP) du Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique ont pris d'assaut la cité îlot 7 située juste derrière le commissariat du 12 ème arrondissement pour pulvériser les endroits susceptibles d'abriter des gîtes larvaires. De cour en cours, de maison à maison, le quartier est passé au peigne fin par les hommes de RGC. Résultats plusieurs gîtes détruits et beaucoup d'habitants ont été sensibilisés à savoir: éviter de laisser stagner l'eau dans les pots de fleurs; se débarrasser des pneus usés, des récipients pouvant contenir de l'eau; fermer tout récipient contenant de l'eau et changer son contenu chaque 03 jours... Notons que cette belle cité avait reçu la visite des agents de l'INHP qui ont procédé à des prélèvements dont les résultats étaient positifs. La campagne de démoustication et de sensibilisation se poursuit. 

Image Rubrique
SANTé EN CôTE D’IVOIRE : MME LE MINISTRE RAYMONDE GOUDOU COFFIE RASSURE ET ANNONCE D’IMPORTANTES MESURES POUR AMéLIORER L'OFFRE DE SANTé (05-05-2017)

La ministre de la santé et de l’hygiène publique entourée de ses plus proches collaborateurs et partenaires (Les représentant-pays de l’Oms et d’Onusida) Dr Raymonde GOUDOU COFFIE était face à la presse le jeudi 04 Mai 2017 dans un complexe hôtelier d’Abidjan-plateau (Tiama) pour un petit déjeuner-débat qui a mobilisé l’ensemble de la presse nationale et internationale.
L’objectif de cette rencontre était clairement affiché: mieux expliquer aux journalistes ce qui se fait au ministère de la santé et de l’hygiène publique pour l’amélioration de l’offre de santé aux populations ivoiriennes. Et pour la circonstance, la Ministre GOUDOU COFFIE n’a pas eu la langue de bois.
A l’aise, décontractée et abordant les sujets les uns après les autres avec franchise, dans un discours sans-faux fuyants, Raymonde Goudou a marqué son attachement au concept de ‘’Ma santé, ma vie’’ qui résume l’importance de la prévention, car, dira-t-elle, « il vaut mieux prévenir que guérir ». Dans son propos liminaire, Raymonde GOUDOU COFFIE a mis en évidence les avancées notables réalisées dans le domaine de la santé depuis l’accession au pouvoir d’Alassane Ouattara. Plusieurs points ont ainsi été relevés.
Entre autres, au niveau infrastructurel, la construction de plusieurs centres de santé. A ce jour, la Côte d’Ivoire compte 1910 établissements sanitaires primaires de premiers contacts, 17 établissements sanitaires secondaires (17 Chr, 88 hôpitaux généraux) et 5 Chu. Il y a aussi plus de 9 cliniques mobiles et bien d’autres acquis qui ont permis de faire passer la proportion de population vivant à moins de 5 km d’un centre de santé de 44% en 2012 à 67% en 2015.
Outre ces acquis, l’on notera également, l’augmentation du budget de la lutte contre le Vih/Sida qui est passé de 4.2 milliards Fcfa à 21 milliards Fcfa. Et ce n’est pas tout. Au niveau des ressources humaines, l’augmentation des salaires et la révision des indices salariaux de 400 points pour les salariés et 150 points pour les autres. Côté recrutement des agents de santé, l’effectif est passé de 19.993 en 2012 à 23.999 en 2015.
Et Raymonde GOUDOU COFFIE d’indiquer « Ce n’est pas moi qui choisit, j’exprime les besoins et c’est la Fonction publique qui recrute.» Soulignant au passage, « tant qu’il y aura des grèves et des blocages à l’université, on n’aura pas de médecins encore moins de spécialistes.» Au niveau de l’offre de soins, la ministre est revenue sur les différentes campagnes de démoustication et sur les sensibilisations liées à l’interdiction de fumer dans les lieux publics.
Des mesures fortes pour un système plus rassurant
La destruction, le 3 mai 2017 du célèbre marché de médicaments nommé Roxy est un motif de satisfaction. A la question de savoir pourquoi, c’est maintenant que ce marché est détruit, Raymonde GOUDOU COFFIE a répondu qu’il fallait d’abord sensibiliser avant de passer à la répression. D’autant que, dira-t-elle, il ne s’agit de détruire pour faire un effet d’annonce, mais il s’agit de faire en sorte que cette destruction soit pérenne, « c’est-à-dire prendre les dispositions pour que les activités de vente illicite qui se passait sur ce site ne se reproduisent pas. »
Elle a donc donné l’assurance que Roxy, c’est bel et bien fini. A propos du désordre au niveau des cliniques privées, Mme le Ministre a souligné là aussi qu’elle continue de sensibiliser, afin que les responsables de ces structures se conforment à la réglementation, car estime-t-elle, « ce qui nous tue, c’est le non-respect de la réglementation.» Et justement à ce propos, la ministre a annoncé que dans un futur proche, les cliniques non autorisées seront fermées.
Parce que reconnaît-elle « ces cliniques clandestines (chinoises) N’apparaissent nulle part dans la pyramide sanitaire de la Côte d’Ivoire. » Au total, ce déjeuner-débat aura permis à la ministre Raymonde GOUDOU COFFIE de passer en revue tous les sujets et d’annoncer d’importantes mesures pour améliorer l’offre de santé. Notons qu’une visite des Chu de Treichville, de Cocody et de l’hôpital général de Marcory ont permis aux journalistes de constater de visu, les réalisations ainsi que les chantiers en cours au niveau de ces centres de santé.

  •                                                                                          
  • 1
  • 2
  • 3
  •     [+] Plus d'actus




Intervention du Docteur Raymonde GOUDOU COFFIE Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, République de Côte d’Ivoire à la tribune de l'OMS sur le thème général : «Mettre en place de meilleurs systèmes pour la sante à l'ère du développement durable»
Visite du Site de l'industrie pharmaceutique marocaine Pharma 5 par la Ministre de la Sante et de l'Hygiène Publique
CAMPAGNE DE LUTTE CONTRE LES MÉDICAMENTS DE LA RUE: "LES MÉDICAMENTS DE LA RUE, C'EST LA MORT DANS LA RUE. CONSULTER TOUJOURS UN MÉDECIN, et ACHETER VOS MÉDICAMENTS EN PHARMACIE"
MSLS a la 68ème Assemblée Mondiale de la Santé à GENEVE (SUISSE).
  [+] Plus de vidéo


Maladie à virus ZIKA

« A L’INSTAR DU VIRUS EBOLA LE GOUVERNEMENT DE COTE D’IVOIRE DIT NON AU VIRUS ZIKA »

"Le souci constant du Gouvernement est de protéger la population, c'est pourquoi nous allons dire au virus Zika de ne pas rentrer en Côte d'Ivoire, comme nous l'avons


 
Actualités du VIH
Donneés du VIH
Point de mire

GRANDE CAMPAGNE DE LUTTE CON...
PREVENTION CONTRE LE VIRUS Z...
JOURNEE NATIONALE DE LUTTE C...
Lancement du projet « Un lit...
  [+] Voir plus 


 

Partenaires.
Ordres
Syndicats
ONG
Pharmacies de garde

VIRUS ZIKA: LE GOUVERNEMENT ANNONCE LES MESURES POUR FAIRE FACE A LA MENACE D’EPIDEMIE EN COTE D’IVOIRE
[+] Lire plus
         

Accueil - Forum - Suggestions - Contacts

 
 
Copyright 2011 Ministère de la Sante et de l'Hygiène Publique
CONCEPTION CICG HEBERGEMENT SNDI
Mis à jour le: 12 / 01 / 2017