Nous invitons la population à visiter le village communautaire ICASA2017 :
 
Lundi, 11 Dec 2017
         
Dr Raymonde GOUDOU COFFIE MINISTRE DE LA SANTE ET DE L’HYGIÈNE PUBLIQUE
Mot du Ministre
Biographie du Ministre
Agenda du Ministre
Discours et Communication
Cabinet du Ministre

SAMU
N PSP
 

[+] Lire plus

Ministère de la Santé et de l'Hygiene Publique 

16 ème Etage-Tour C cité  Administrative Abidjan-Plateau

Tel: 20 21  08 71/ 20 22 58 11
Fax: 20 22 22 20

Email: ministere.Sante@egouv.ci

page facebook: ministere de la sante et de l'hygiène publique
 


Présidence
Primature
Gouvernement
Assemblée nationale
Le Conseil Economique et Social
 

Point sur l'Evolution de l’Epidémie de Dengue en Côte d’Ivoire

 Le mercredi 02 août 2017, une communication en conseil des ministres concernant le point sur l’évolution de l’épidémie de Dengue en Côte d’Ivoire a été dite :

Suite à l’épidémie de dengue détectée en avril 2017 à Abidjan dans le district sanitaire de Cocody-Bingerville, des mesures ont été mises en place afin de la contrôler. Ces mesures portaient essentiellement sur le renforcement de la surveillance épidémiologique et biologique, la lutte anti vectorielle et la sensibilisation des populations.

A la date du 27 Juillet 2017, la situation se présente comme suit :

          Au plan épidémiologique :

-       Un total de 911 cas suspects dont 311 cas confirmés (34.1%) ont été enregistrés ;

-       Parmi ces cas, deux sont décédés à Cocody au début de l’épidémie;

-       Les communes de Cocody (160 cas) et de Bingerville (51 cas) ont enregistré le plus grand nombre de cas confirmés (Tableau I);

-       Les types de virus rencontrés sont le virus de la Dengue_1, Dengue_2, Dengue_3 ;

-       Sur les trois dernières semaines, c’est-à-dire du 3 au 22 juillet 2017, 153 nouveaux cas ont été recensés principalement dans les communes de Cocody et de Bingerville.

     Au plan de la lutte anti vectorielle :

Les activités d’élimination des gîtes larvaires dans ces communes se présentent comme suit :

-       sur 33 765 habitations recensées, 28 053 ont été visitées soit 83% ;

-       374 635 gîtes larvaires ont été éliminés ou traités ;

-       des cas de refus ont été signalés pour 2 357 habitations soit dans 7% des cas

-       les campagnes de démoustication ont démarré depuis le 6 Mai 2017 dans la commune de Cocody et se sont poursuivies dans les communes de Bingerville, Marcory et Treichville. Au total Soixante Deux (62) campagnes de fumigation ont été réalisées.

     Au plan de la communication

Les actions d’information et de sensibilisation de proximité ont été menées et se poursuivent :

-       Formation des animateurs des radios de proximité sur la lutte contre la dengue ;

-       Communication de proximité et annonces sur les média ;

-       Production et diffusion de messages et spots sur les mass médias (radio, télé) ;

-       Rencontre de sensibilisation et de mobilisation des autorités municipales, leaders communautaires et religieux à Bingerville, Marcory et Treichville ;

-       Production et diffusion des supports de communication (dépliants, affiches) ;

-       Communication en direction des communautés religieuses ;

-       Rencontre organisée par Madame la Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique le Mardi 20 juin 2017 avec les maires pour solliciter leur implication effective dans la lutte ;

-       Retro-information régulière des activités de lutte à Son Excellence Monsieur le Premier Ministre.

              Au plan de la prise en charge

La prise en charge des malades est assurée gratuitement dans les établissements sanitaires publics.

               Au plan du renforcement des capacités :

Sept Cent Cinquante (750)  agents de santé des secteurs public et privé ont été formés à la lutte contre la dengue dans les districts sanitaires d’Abidjan, Grand Bassam, Anyama, Dabou, Jacqueville et Grand Lahou.

 Compte tenu du risque de propagation de l’épidémie dans l’ensemble du district autonome d’Abidjan ainsi qu’à l’intérieur du pays un plan de lutte actualisé visant à étendre la campagne de lutte anti vectorielle à toutes les communes d’Abidjan et des villes environnantes a été élaboré et soumis au Gouvernement.

 Nous sommes dans l’attente de la mise à disposition des ressources pour le financement de ce plan actualisé dont le montant s’élève à  393 244 085 F CFA.

Devant la situation, il est nécessaire que le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique puisse amplifier la communication et la  sensibilisation des populations afin qu’elles adhèrent aux mesures de prévention en s’appropriant l’élimination des gîtes larvaires. Cela passe obligatoirement par la diffusion gratuite des messages de sensibilisation à travers les média d’état (télé et radio).

 Une action conjointe avec le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable est également nécessaire pour l’élimination et la destruction des gîtes larvaires (vieux pneus, carcasses de véhicules, sanitaires abandonnés…).

 Il est à noter que dans le cadre de l’organisation des 8èmes jeux de la francophonie des actions de lutte anti vectorielle ont été conduites du 21 au 30 juillet 2017 sur les sites, avec l’appui financier du District Autonome d’Abidjan. En effet, durant ces jeux :

- 14 séances d’éliminations des gîtes larvaires : village Akwaba (5), Palais de la culture (2), Stade Félix Houphouët Boigny (1), Canal aux bois (1), Musée National (1), Stade Robert Champroux (1), Bibliothèque nationale (1), Centre technique de Bingerville (1) et Palais des sports de Treichville (1) ;

- 29 séances de fumigation reparties comme suit : village Akwaba (8), Palais de la culture (1), Stade Félix Houphouët Boigny (3), Canal aux bois (4), Musée National (3), Stade Robert Champroux (4), Bibliothèque nationale (2), Centre technique de Bingerville (2) et Palais des sports (2). Il n’a cependant pas été enregistré de cas de dengue parmi les délégations ayant participé aux 8èmes jeux de la francophonie.

 Telle est l’économie de la présente communication qui vise à informer le Gouvernement de l’évolution de l’épidémie de la Dengue en Côte d’Ivoire et solliciter la mise à disposition des ressources additionnelles, à hauteur de 393 244 085 F CFA,  pour le financement du plan actualisé de lutte contre cette  l’épidémie.

  

Tableau I : Répartition des cas suspects et confirmés de dengue selon la commune, du 28 Avril au 23 Juillet 2017, Côte d’Ivoire.

 

Commune

Suspects

Confirmés (%)

Cocody

436

159 (36,5)

Bingerville

147

51(34,7)

Marcory

23

12(52,2)

Yopougon

38

11(28,9)

Abobo

39

9(23,1)

Koumassi

13

8(61,5)

Adjame-plateau-attecoube

2

2(100,0)

Abengourou

1

1(100,0)

Anyama

3

1(33,3)

Bouaflé

1

1(100,0)

Lakota

1

1(100,0)

Plateau

1

1(100,0)

Port-bouet

12

2(16,7)

Treichville

8

2(25,0)

Aboisso

2

0(0,0)

Adiake

1

0(0,0)

Adjame

3

0(0,0)

Akoupe

1

0(0,0)

Attecoube

2

0(0,0)

Daloa

1

0(0,0)

Adzopé

3

0(0,0)

Bongouanou

1

0(0,0)

Dabou

1

0(0,0)

Issia

1

0(0,0)

Koumassi-Port-Bouet

4

1(25,0)

Sikensi

3

0(0,0)

Soubré

1

0(0,0)

Tabou

1

0(0,0)

Treichville-Marcory

3

0(0,0)

Grand Bassam

2

0(0,0)

Bocanda

1

0 (0,0)

Non renseignes

45

10 (100)

 

         

Accueil - Forum - Suggestions - Contacts

 
 
Copyright 2011 Ministère de la Sante et de l'Hygiène Publique
CONCEPTION CICG HEBERGEMENT SNDI
Mis à jour le: 04 / 12 / 2017